Avant d’aborder le terme santé communautaire, il est utile de reprendre la définition de la santé selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : la santé est l’état de bien-être physique, psychique et mental.

La communauté, quant à elle, est le groupe des personnes vivant ensemble, présentant un sentiment d’appartenance et/ou ayant des intérêts communs.

La santé communautaire vise donc cet état de bien-être de manière globale, pour toutes les populations appartenant à une communauté. Elle est une action reprenant à son compte une problématique engagée qui émane d’experts ou non, internes ou externes à la communauté.

Comment faut-il procéder pour aborder la problématique au travers d’une action ?

Cela demande des démarches tentant donc de comprendre les problèmes de santé d’un territoire avec l’ensemble des acteurs concernés, à savoir ceux qui travaillent (les professionnels), ceux qui militent (les élus, les associations) et ceux qui vivent (les habitants) sur un territoire.

Quels repères avons-nous pour détecter la problématique ?

Les facteurs appelés « déterminants de la santé » influençant la santé nous servent de piliers, ils sont au nombre de 12 :

  1. Le niveau de revenu et le statut social
  2. Les réseaux de soutien social
  3. L’éducation et l’alphabétisme
  4. L’emploi et les conditions de travail
  5. Les environnements sociaux
  6. Les environnements physiques
  7. Les habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnelles
  8. Le développement de la petite enfance
  9. Le patrimoine biologique et génétique
  10. Les services de santé
  11. Le sexe
  12. La culture

Démarches en santé communautaire

Pour agir sur les facteurs qui sont à la source des problèmes de santé, il est indispensable de favoriser l’implication de tous les acteurs. La démarche communautaire est un long processus allant d’une prise d’initiative jusqu’à l’aboutissement d’un projet. Elle met en valeur et mobilise les ressources de chaque acteur, donne aussi accès à un travail en intersectorialité en vue d’une approche globale et positive de la santé. Une évaluation permanente se fait pour identifier les obstacles tout au long du processus mais aussi pour réorienter les actions en fonction des évènements.

La maison médicale organise des activités en santé communautaire:

  • Aquagym
  • Café-poussette
  • Marche